Sermons  Devotions   JESUS ET LE PARDON by David Wilkerson

JESUS ET LE PARDON

by David Wilkerson | December 17, 2013

    PDF     TXT   Print  Print

La chose la plus difficile au monde pour les chrétiens est de pardonner. Malgré tous les sermons dans les églises concernant le pardon et la guérison, ces choses se manifestent très peu dans la pratique. Nous aimons tous penser de nous-même que nous sommes des pourvoyeurs de paix, relevant ceux qui sont tombés, oubliant et pardonnant toujours. Mais même les personnes les plus spirituelles sont coupables de blessures infligées aux frères et sœurs parce qu'elles n'ont pas montré un esprit de pardon.

Même les meilleurs chrétiens trouvent qu'il est difficile de pardonner ceux qui blessent leur fierté. Il suffit que deux bons amis chrétiens aient une “dispute” et on peut voir naître une rancune qui durera toute leur vie. Ils ne l'admettront pas et ils couvriront leur esprit de rancune par une façade d'appels de courtoisie, des mots gentils et des invitations comme “Passe nous voir un de ces jours”. Mais ce n'est plus vraiment pareil. On ne hait pas vraiment l'autre, on dit simplement : “Je n'ai rien contre lui, tant qu'il reste loin de moi. Qu'il suive son chemin, et je suivrai le mien.” On ignore tout simplement les gens que nous ne pouvons pas pardonner.

La personne la plus difficile à pardonner et celle qui est ingrate. Tu aimes quelqu'un sans être aimé en retour. Tu te sacrifies pour aider un ami dans le besoin, mais tu es critiqué ou ton aide est considérée comme allant de soi. La personne pour laquelle tu as quitté ta route afin de lui venir en aide ne montre qu'ingratitude et égocentrisme en retour. Tes bonnes intentions sont mal interprétées et tes bonnes œuvres sont vues comme étant motivées par des raisons égoïstes. Pardonnons-nous à cette personne ingrate ? Quasiment jamais. Nous lui sourions, nous la saluons de loin, mais nous décidons de ne “plus jamais rien faire pour elle”.

Ensuite viennent ceux qui nous déçoivent. Nous trouvons qu'il est presque impossible de pardonner une telle personne. Nous sommes toujours très désireux d'être pardonnés pour nos propres manquements et mensonges, mais rien ne nous met plus en colère que de découvrir qu'on nous a menti.

Et qu'en est-il de la personne qui nous dit que nous avons tort ? Convaincus du fait que nous avons de bonnes raisons de faire tout ce que nous faisons, il nous est extrêmement difficile de pardonner à une personne qui a suggéré que nous avons fait une erreur. Plutôt que de considérer avec honnêteté ce que cette personne nous dit, nous justifions nos actions.

Dans Son enseignement sur la prière, Jésus a dit : “Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien ; pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés” (Matthieu 6:11-12)
 

  Back to Top